mercredi 29 juillet 2015

Attention Book Haul de L'EXCES # 7 juillet 2015


Voila tout le monde, c'est l'heure de compter. Alors, 1, 2, 3, 4, 5...19. Oui vous n'avez pas de problèmes de vue. J'ai acheté 19 livres ce mois. Pour moi c'est énorme. Je savais que ce serait le mois de l'excès mais allez jusque là, c'est beaucoup. Ma PAL est à 50. Je prends du coup une mesure radicale. Oui, je parle d'une challenge ZÉRO ACHAT. Jusqu'à novembre (novembre y compris). Bon c'est pas tout mais je dois vous montrer tous ça.

Par ordre chronologique de mes achats, ça donne ça...



The Mortal Instrument 2 : La cité des cendres de Cassandra Clare (déjà lu et chroniqué)
The Mortal Instrument 3 : Le cité de verre de Cassandra Clare




Reboot d'Amy Tintera
Reboot 2 : Reset d'Amy Tintera








Campus 12 : Disparue de Kate Brian
The Agency 3 : Les secrets du Palais de Y.S. Lee
Les filles au chocolat 5 : Coeur Vanille de Cathy Cassidy (déjà lu et chroniqué)
Les filles au chocolat 5.5 : Coeur sucré de Cathy Cassidy
Hopeless de Collen Hoover
Complètement cramé ! de Gilles Legardinier
Ella et Micha 3 : Pour toujours nous





Partir, laisser, se trouver d'Adi  Alsaid
Afterworlds de Scott Westerfeld
Nous les menteurs d'Emily Lockhart









Les filles au chocolat 6 : Coeur Cookie de Cathy Cassidy
Invisibilité d'Andrea Cremer et David Levithan
Les étoiles en moi d'Andrea Seigel et Brent Bradshaw
Conversion de Katherine Howe
Le silence de Mélodie de Sharon M. Draper


Je vous ai tous montré. J'ai rien oublié.

Je vous informe aussi que j'ai repris le travail. Du coup il y aura plus de livre chroniqué chaque jour. Cependant, une chronique sera là vendredi et le bilan du mois dimanche. Sur ce, je vous laisse. Je vais aller lire et dormir. Bonne nuit

Les archives d'une lectrice



vendredi 24 juillet 2015

Boys don't cry de Malorie Blackman


Boys don't cry
Malorie Blackman
Editions Milan
Collection Macadam
286 pages 
Genre Jeune Adulte Drame


Synopsis
Dante attend les résultats de ses examens. Le courrier qui lui ouvrira les portes de l'université. De sa future vie. Celle dont il a toujours rêvé. Mais quand on sonne enfin à la porte, ce n'est pas le facteur, c'est Mélanie. Son ex-copine, dont il n'a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé. Le sien. Le leur. Etre père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer. Mais les garçons ne pleurent jamais...

Mon avis

Touchant et bouleversant. C'est un trésor 

Ces temps, je lis un livre par jour. J'en suis enfin arrivée à celui-là. Boys don't cry était depuis très longtemps dans ma PAL. Je l'ai sorti maintenant, sans raisons particulières. Juste peut-être à cause d'un besoin de réalité.

Je suis assez intéressée par le sujet. Je me demande toujours comment les gens font pour tenir le coup ? Comment les parents réagissent ? etc... Pour le coup, le sujet est très abordé.

Ici, j'ai découvert une très belle histoire. Dante qui attend juste ses résultats d'examens et au lieu de ça, il voit Mélanie arrivait et lui annonce qu'il est père. Au début, il sait pas trop quoi faire. Mais alors pas du tout. J'avais juste envie de le secouer, de lui dire de faire quelque chose. Heureusement, son père est là. Il va lui apprendre à s'occuper d'Emma et le sens des responsabilité.

J'ai vu le déclic de quand Dante accepter son rôle de père et c'était magnifique. Au fur et à mesure de l'histoire aussi, la famille de Dante reprend forme. Grâce à cette tout petite chose qu'est Emma.

La relation qui a après ce déclic avec sa fille, c'est à en pleurer tellement c'est beau. Sa fille devient son monde. Je sais pas si c'est tout les pères comme ça mais je l'espère.

Dante ne prend pas toute la place dans l'histoire. On rencontre aussi son frère Adam. Adam est fier de ce qu'il est et il le montre. Je l'ai trouvé plein de vie et joyeux. Il accepte aussi très bien qu'il est oncle si tôt. Et il adore Emma.

L'écriture est très fluide. Ça passe comme une lettre à la poste. Ce n'est pas une superbe écrire mais ça va vraiment tout seul. On tourne les pages, les uns après les autres. On avance gentillement.

Un petit truc négatif, c'est la mise en page. C'est serré et la police était trop petite à mon goût. Ce n'est que esthétique, ça change pas l'histoire.



Sérieusement lisez-le


Les archives d'une lectrice

P.S. Je reviens dimanche avec je pense ma chronique de... ben vous verrez bien.

jeudi 23 juillet 2015

The Mortal Instrument 2 : La cité des Cendres de Cassandra Clare


La cité des Cendres
Cassandra Clare
Editions Pocket Jeunesse
Série The Mortal Instrument
524 pages
Genre Jeunesse Fantastique

Synopsis

Le monde obscur est en émoi depuis le meurtre mystérieux d'un loup-garou survenu devant le Hunter's Moon, l'un des repaires de lycanthropes les plus fréquentés de New York. Du côté des Chasseurs d'Ombres, l'Inquisitrice, une femme insensible et austère, est dépêchée par l'Enclave pour s'emparer de l'Institut: Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare.

Pris dans la tourmente des événements récents, écartelés entre cœur et raison, Clary et Jace se lancent à corps perdu dans la lutte sans merci qui oppose les défenseurs du bien aux forces du mal. Une lutte qui les mènera des souterrains de la Cité Silencieuse aux eaux sombres de l'East River...

Mon avis


A la hauteur du premier

Après un super bon avis sur le premier, je le suis lancée à corps perdu dans les deuxièmement. Je ne suis pas du bout déçue. Le monde de The Mortal Instrument est encore mieux exploité dans celui-ci.

J'ai vu  une évolution des personnages, surtout de Jace. Il change beaucoup à cause des révélations faites dans le premier tome. Son humeur et sa répartie, que j'adore, en ont pris un coup. Il faut ce qui est le mieux. Mais des fois, il a juste pas envie.

Clary a changé aussi. Pas autant mais suffisamment. J'ai trouvé son comportement avec Simon plutôt dépassé et nul. En revanche, sa relation avec Luke, je l'ai mieux comprise et j'ai été touché.

Luke me fait penser à Monsieur Rossi dans Et soudain tout change de Gilles Legardinier. Ils ont des points communs par rapport à leurs rôles dans les livres. C'est toujours des personnages que j'affectionne beaucoup.

Alec et Isabelle sont passés encore plus au second plan. Dommage... Alec est quand même plus présent qu'Isabelle. Il se trouve souvent dans des situations cocasses.

Il a encore plus d'humeur que dans le précédent. J'ai ri à gorge déployé. Les situations et les répliques sont justes fantastiques. A un moment, j'ai rigolé cinq minutes sans pouvoir m'arrêter.

Comme dit plus haut. Le monde a été encore plus exploité. J'ai encore appris pleins de choses. Cassandra Clare a cette fois décidé de nous expliquer la législation de ce monde avec la venue d'un personnages déchiré et détestable.




Suis-je la seule à rire autant
en lisant The Mortal Instrument ?




Les archives d'une lectrice


mercredi 22 juillet 2015

Les filles au chocolat 5 : Coeur Vanille de Cathy Cassidy


Coeur Vanille
Cathy Cassidy
Editions Nathan
Série Les filles au chocolat
289 pages
Genre Jeunesse

Synopsis
Honey, 15 ans, est l'aînée des soeurs Tanberry. Elle accepte mal le divorce de ses parents et ne supporte pas le nouveau compagnon de sa mère. Elle décide de rejoindre son père en Australie. Lui aussi a une nouvelle vie. Le lycée que fréquente Honey est strict et des photos compromettantes apparaissent sur sa page personnelle du réseau social Spiderweb.

Mon avis


Attention sujet important

Juste après avoir fini Insoumise d'Ally Condie, je me suis lancée dans Cœur Vanille. Je cherchais la lecture légère que nous offre normalement Cathy Cassidy. Je n'y ai pas trouvé la légèreté cherchée parce que l'auteure aborde un sujet que je trouve très important pour notre génération. Le cyber-harcèlement.

Je pense que Cathy Cassidy a vraiment choisi un bon thème pour son livre. Tout le monde n'a pas réellement conscience qu'on peut être facilement victime de cyber-harcèlement.

Il n'y a que du cyber-harcèlement qui est abordé mais si aussi l'intégration.

Honey arrive dans un autre pays et va dans un autre lycée. Elle s'adapte bien à sa nouvelle vie. Elle se fait des amis  par contre la relation entre son père et elle n'est pas comme elle l’espérait. Souvent absent et de mauvaise humeur, Greg ne voit pas ce qu'il se passe. Honey a aussi le mal du pays et sa famille lui manque énormément. Je la trouve encore un peu insouciante. Mais du coup de son comportement, j'ai bien vu qu'elle changeait. J'ai toujours pensé qu'elle faisait des betises pour dire qu'elle en avait marre mais au fonds elle souffre énormément.

J'ai aussi découvert l'Australie par la même occasion. Pas beaucoup mais un petit peu. Avec ces beaux surfeurs et ces plages. Et oui comme toujours, il y a un beau garçon dans l'histoire.

Je ne vois pas quoi rajouter d'autre. Alors sur ce, je vous laisser. Bonne lecture et à demain pour de nouvelles aventures



Les archives d'une lectrice

mardi 21 juillet 2015

Promise 2 : Insoumise d'Ally Condie


Insoumise
Ally Condie
Editions Gallimard 
Trilogie Promise
440 pages
Genre Jeunesse Science-Fiction

Synopsis
Cassia enfreint les règles de la Société et part à la recherche de Ky… Cassia a quitté la Société pour s'aventurer dans les Provinces Lointaines, à la recherche de Ky. Cette quête pousse Cassia à remettre en question presque tout ce qui lui est cher, en particulier lorsqu'elle découvre l'existence d'une vie différente dans le Labyrinthe. Au milieu de cette frontière sauvage de grands canyons, Cassia et Ky se retrouvent enfin, mais un mouvement de rébellion est en marche. Une trahison et une visite inattendue de Xander, personnage clef du Soulèvement, changent à nouveau la donne...
Racontée alternativement par Cassia et Ky, cette suite de Promise les emmènera tous deux aux confins de la Société, où changements de camps et trahisons sèment leur parcours d'embûches.



Mon avis
La richesse du livre. La poésie

Je continue dans mon challenge de cet été avec Insoumise. Ça faisait depuis Noel qu'il attendait. Le premier ça fait bien un an que je l'ai lu. C'était le moment de me remettre dedans.


Quand j'ai commencé, j'étais complètement perdue. Il n'y a pas de transition ou rappel de ce qui s'était passé dans Promise. Ça m'a manqué.

Donc un peu perdue je commence ma lecture et je comprends toujours pas trop ce qui se passe. Il m'a fallu la moitié pour me rappeler tous ce dont j'avais besoin. Et à la moitié, il y a encore de nouveaux éléments qui arrivent. C'était la cata...

Je ne vais pas que parler de mon incompréhension mais aussi de ce qui fait la richesse du livre. Ally Condie a décidé de donner une grande importance à la poésie. Ça ne se trouve pas dans tous les livres jeunesses (YA). Ça fait son authenticité et son unicité.

Les personnages sont toujours très réfléchis et penseurs. Il n'y pas forcément d'action mais plus de la réflexion et de la description par rapport à eux et à leurs sentiments.

Ally Condie a aussi décidé de développer tout ce qui est intrigue et le pourquoi on en est là. Elle nous donne des informations importantes pour la suite. C'est ce qui fait que je désigne ce tome comme tome de transition, vers je l'espère le dernier livre de la trilogie plein de surprise et d'action.

Cassia et Ky ont un petit peu changé. Ils sont devenus plus forte et plus attaché l'un envers l'autre. Cassia m'a légèrement énervée. Je sais plus trop pourquoi. Ky est resté fidèle à lui-même et à ses valeurs.

Voila, c'est tout pour aujourd'hui. Je vous retrouve peut-être demain ou après-demain. Quoi qu'il en soit j'avance pas mal dans mes lectures. Je vais attaquer The Mortal Instruments 2. Jace me manque...

Les archives d'une lectrice





samedi 18 juillet 2015

Chroniques de Zombieland 1 : Alice au pays des zombies de Gena Showalter


Alice au pays des zombies
Gena Showalter
Editions Harlequin
Collection Darkiss
Trilogie Les chroniques de Zombieland
521 pages
Genre Fantastique Jeune Adulte

Synopsis

Moi, Alice, j’ai cessé de me croire au pays des merveilles le jour où je les ai vus. Eux, les monstres. Ils existent. Ils ont pris ma petite sœur. Ils ont dévoré mes parents. Bientôt, ils seront partout et ils dévoreront vos familles, vos copains, notre monde... Vous voulez ça ? Non, moi non plus. Alors, je vais rejoindre Cole et sa bande, et avec eux, je vais me battre jusqu’à la mort s’il le faut. Contre les monstres … les Zombies. "



Mon avis

Coup de foudre

De nouveau, lu il y a un moment et que la chronique maintenant.

Il y a beaucoup de très bons avis et je comprends pourquoi. Ce livre, c'est une tuerie. Tout est tellement bien. Les personnages, l'intrigue, le développement de l'intrigue, etc...



Pour commencer, je dois vous annoncer que j'ai un nouveau Book Boyfriend. Cole. J'adore ce type et ses yeux violets. Son attitude, sa force, son comportement.

Et avec Cole, bien sûr, il y a Alice. C'est un personnage haute en couleurs, têtue et une force de caractère comme pas possible. Alice est une protagoniste comme on en trouve pas beaucoup.

Gena Showalter a créé des personnages, principaux comme secondaires, uniques et authentiques. Les protagonistes secondaires sont aussi très présent, comme il le faut. Je pense à la meilleure amie d'Alice mais aussi au groupe de Cole.

L'intrigue quant à elle, est très bien mené et amené. Je dois dire que je suis pas sûre d'avoir tout compris mais je sais que ça va venir.

Le développement des monstres, leur mythologie est très recherchée. C'est sur ça que j'ai eu du mal à la compréhension des fois. On voit vraiment que Gena Showalter s'est pas juste dit : "ouais des zombies". Le fait qu'elle est allée loin dans ses réflexion est très appréciable.

Ce livre est avec des zombies est pour une première et je me suis pas du tout déçue. Loin de là.

Juste vous dire encore que le livre en lui-même est très beau. Avec des petits détails très bien vus.

Encore quelques petites informations, le troisième et dernier tome va bien paraître en octobre. Il me semble aussi qu'une éditions poche de la trilogie va être édité, (à confirmer) 


Les archives d'une lectrice

vendredi 17 juillet 2015

Décroche-moi la lune de Sarah Dessen


Décroche-moi la lune
Sarah Dessen
Editions Pocket Jeunesse
479 pages
Jeune Adulte Romance

Synopsis
Luke, le petit ami d'Emaline, est doux et gentil et a grandi dans la même petite ville balnéaire qu'elle. Mais lorsque la jeune fille rencontre Théo, jeune New Yorkais de passage, elle se demande si Luke est vraiment le garçon qu'il lui faut.

Mon avis


Je suis sûre que l'auteure voulait qu'on déteste son personnage

Fini le mois passé, je vous chronique enfin ce livre.

J'ai toujours aimé Sarah Dessen pour son écriture et les thèmes abordés dans ses livres. Malheureusement, là ça l'a fait moins,

Emaline, que sa maman a eu à 16 ans, part pour l'université à la fin de l'été. Elle a des problèmes avec son père et son petit ami. Un été pour tout régler avant de partir. En plus de tout ça, elle rencontre Théo.

Voici une petite explication sur la famille d'Emaline. Emaline a une maman et deux demies-sœurs, un papa ( le père de c'est deux  demies-sœurs) et pour finir son père qu'on pourrait considérer comme que biologique

Tout d'abord, j'aimerais vous parler de la petite ville où se passe l'histoire. Coldy. Ce lieu est déjà  utilisé dans un de ses autres livres. En route pour l'avenir. J'ai trouvé que ce choix était nul, mauvais. M'étant déjà fait une idée de Coldy dans un livre précédent, je me suis mélangée entre ce que j'avais imaginé avant et ce que j'ai imaginé au moment de ma lecture.

Il y a aussi le fait que Sarah Dessen reprend un personnage déjà abordé dans En route pour l'avenir. Ce personnage a quand même beaucoup d'importance dans cette histoire. Je suis mitigée sur si c'était bien ou pas (de le rependre). J'ai beaucoup appris de choses sur lui, quand même.

A part les mauvais côtés, j'ai trouvé une Emaline plutôt haute en couleurs et avec une grande gueule (il faut remplacer grande par moyen mais l'expression mais plus compréhensible si on le faut). J'ai pas aimé tous ses choix. Surtout celui concernant Théo.

Théo justement, je l'ai détesté, comme dit plus haut. C'est trop le type qui te fait d'une montagne une taupinière (si vous comprenez pas mon expression. Je vais dire qu'il en fait trop tout le temps). Il pense que tout est acquit. Il a aussi beaucoup de cliché sur des choses. Le pire, je crois que c'est ça les clichés.

J'ai pas retrouvé pourquoi j'aimais tant Sarah Dessen dans ce livre. Peut-être parce qu'il n'y a pas cette belle et grande histoire d'amour. Peut-être à cause de Théo. Peut-être, parce que je me suis attachée a personne. Que de questions...

Je vous conseille vraiment les livres de Sarah Dessen mais pas celui-là. C'est toujours une belle histoire avec une morale et des Happy End comme il devrait être.



Est-ce-que vous aussi vous lisez Sarah Dessen ?


Les archives d'une lectrice



mardi 14 juillet 2015

C'est un jour de la semaine. Que lisez-vous ? #4



C'est les vacances et je peux vous dire que depuis le dernier C'est un jour de la semaine, que lisez-vous, j'ai eu un bon rythme de lecture. C'est beaucoup de lecture passé a vous montrer et a vous chroniqué.

Mes lectures passées



 Je dois encore vous faire les chroniques de :
- Décroche-moi la lune de Sarah Dessen
- Chroniques de Zombieland 1 : Alice au pays des zombies de Gena Showalter

Sinon j'ai lu :
Campus 10 : Soupçons de Kate Brian

Il n'y aura pas de chronique pour le 10ème tome de Campus. Je trouve que je suis trop avancé dedans et je risque de vous spoiler beaucoup de choses. Du coup, je vous ferai un petit avis quand le bilan du mois tombera.

Ma lecture en cours


Harry Potter 6 : Le prince de sang-mêlé

Là aussi pas de chronique mais un petit avis lors du bilan du mois


Mes prochaines lectures



Le pacte 2 : Mensonges de Jenny Han et Siobhan Vivian
Quatre filles et un jean 5 : Pour toujours d'Ann Brashares

Voila c'est tout pour aujourd'hui, mais je vous reviens très vite pour d'autres chroniques.

A plus les sugus


Les archives d'une lecture


dimanche 12 juillet 2015

Une guitare pour deux de Mary Amato

¨
Une guitare pour deux
Mary Amato
Editions Nathan 
288 pages
Genre Jeunesse

Synposis
La mère de Tripp lui a confisqué sa guitare tant qu'il ne sera pas plus sociable et meilleur élève. Lyla, quant à elle excellente élève et musicienne hors pair, a besoin de s'entraîner pour ses concerts de violoncelle. Les deux adolescents entament alors le partage de la salle de répétition du lycée et une correspondance, d'abord acide puis plus complice. Bientôt le guitariste rebelle et la violoncelliste sage que tout oppose se retrouvent autour de leur passion commune : la musique…

Mon avis

Une sublime amitié

Ce livre, je ne sais plus pourquoi je voulais le lire. Mais maintenant, je sais pourquoi vous, vous devait le lire.

Avertissement tout d'abord : c'est du jeunesse. Nos personnages ne doivent pas avoir plus de 14 ans. Si vous voulez une histoire d'amour, c'en est pas une. Raté

C'est l'histoire de Lyla, perdue dans la vie et Tripp que sa mère ne comprend pas.

Lyla a des problèmes pour savoir qui elle est. Alors elle se cherche tout au long du livre. C'est Tripp qui va l'aider. Elle est plutôt fragile et généreuse.

Tripp, quant à lui, il est renfermé dans son monde. Il est honnête envers lui et les autres, pas trop studieux et surtout c'est une bonne oreille. Dans ce sens  qu'il sait écouter les autres ( c'est-à-dire Lyla). Je suis sûre que quand il sera grand, ce sera un copain en or.

Leur amitié est vraiment belle. Elle éclot au fil de l'histoire. J'ai adoré les petits mots qu'ils se laissent. Leur passion pour la musique aussi. A la fin, j'avais juste envie de pleurer...

Pour l'écriture, c'est pas un truc de fou. C'est jeunesse et avec des jeux de mots. Comprenez que c'est pour l'histoire, leur amitié qu'il faut le lire.


Les archives d'une lectrice


mercredi 8 juillet 2015

Mara Dyer 1 : Qui est Mara Dyer de Michelle Hodking


Qui est Mara Dyer
Michelle Hodkin
Edition Panini Books
Collection Scarlett
Trilogie Mara Dyer
466 pages
Genre Jeunesse Fantastique


Synopsis

Mara Dyer est une jeune fille de 16 ans comme les autres, jusqu’au jour où elle s’éveille dans un hôpital, sans aucun souvenir de l’accident qui a coûté la vie à ses trois meilleurs amis. Dévastée par le chagrin et un profond sentiment de culpabilité, elle souffre terriblement de la perte de ses proches.

Pour repartir à zéro, la famille de Mara part s’installer en Floride. Mais là encore, les nuits de la jeune fille restent agitées, hantées par des visions de l’accident. Mara a l’impression de revoir ses amis, et même de sentir la mort de certaines personnes. Mais que lui arrive-t-il? Est-elle en train de devenir folle?
Qui est vraiment Mara Dyer?

Mon avis

J'ai pas encore tout compris

Pour commencer, je dois dire que je m'attendais pas à ça. Ce livre n'est pas juste l'histoire d'une fille qui va mal, qui sort d'un traumatisme. Ca va beaucoup plus loin. On s'en rend compte juste à la fin. En gros, j'ai rien vu arrivé. Vraiment rien.

Il faut le dire Michelle Hodkin sait très bien mener la danse. Entre les informations dites et la continuité de l'histoire. Elle a quand même laissé des questions en suspens. Je vais devoir lire la suite pour tout résoudre.

Par contre, j'ai eu du mal avec le côté fantastique. Je m'attendais pas à autant de fantastique. Je sais pas encore si je trouve ça bien ou pas. Après réflexion, je crois que j'aurais plus aimé l'histoire sans tout ce fantastique. Il y a aussi le truc par rapport au boulot de son père qui arrive, ça franchement c'était trop.

Quand j'étais en pleine lecture, je le trouvais trop bien mais avec du recule...

Parlons aussi de ce que j'ai aimé. Parce qu'il y a quelque chose quand même.

Les personnages masculins sont très bien construits et amenés dans l'histoire. Qu'importe leurs relations avec Mara. Son petit frère est trop chou et mystérieux. Son grand frère, Daniel, c'est le frère qu'on vaudrait toutes. Noah, le mec mystérieux avec une réputations Bad Boy qui intrigue tout le monde. Et pour finir le père de Mara qui est juste un père comme les autres.

Mara quant à elle, je sais pas comment la définir. Perdue après tous ce qu'il s'est passé. Mais aussi folle et forte. J'espère mieux la comprendre et la connaître dans les tomes suivants.

Justement concernant les tomes suivants, j'ai lu que le tome 2 et 3 n'allaient pas sorti pour des questions de droits que la collection Scarlett ne s'est pas vu accordé. Super dommage pour tous ceux qui ont commencé la trilogie en français. Faudra les lire en anglais, si on veut savoir la suite. Du coup, je sais pas si je vais continuer tous ça.





Est-ce-que vous, vous les lirez en VO ?

Les archives d'une lectrice